Hausse de 2,80 % au premier trimestre pour le Liv-ex 100

By April 19, 2021Francais

Les États-Unis sont de retour sur le marché du vin et nous leur souhaitons la bienvenue à nouveau. Le 5 mars dernier, le Bureau du représentant américain au commerce et la Commission européenne ont annoncé dans une déclaration commune suspendre réciproquement les droits de douane liés au différend entre Boeing et Airbus pour une durée de quatre mois.

À peine débarrassés de ces droits de douane de 25 % sur les vins de l’UE, les acheteurs américains n’ont pas tardé à revenir sur le marché pour profiter de cette fenêtre d’opportunité.

La valeur totale des échanges sur le marché du vin aux États-Unis au mois de mars a ainsi augmenté de 105,5 % par rapport à la moyenne des deux mois précédents. D’autres régions acheteuses ont également été actives et la valeur totale des échanges y a aussi augmenté : +15,8 % au Royaume-Uni, +26,5 % en Asie et +32,7 % en Europe.

Durant le mois de mars, Bordeaux a été l’une des régions de provenance les plus en vue, grâce notamment aux critiques du millésime 2018 en bouteille publiées par Antonio Galloni et Neal Martin de Vinous, ainsi que par Lisa Perrotti-Brown MW de Wine Advocate et Jeb Dunnuck de JebDunnuck.com.

Nouveaux records

Avec toute l’attention qui s’est portée sur le marché ce mois-ci, le nombre de LWIN distincts échangés a encore augmenté. Plus de 1 400 vins différents ont changé de mains en mars, soit une augmentation du nombre de vins échangés de 16,4 % par rapport à novembre 2020, le précédent record mensuel.

Ce regain d’activité s’est traduit par une hausse de 1,62 % du Liv-ex Fine Wine 100 qui a ainsi clôturé le mois à 327,91 points. Avec ce dixième mois consécutif de hausse, le Liv­ex 100 a augmenté de 10,7 % au total sur cette période.

La plus forte hausse au sein de l’indice provient du Rhône, le Beaucastel Châteauneuf-du-Pape Hommage J Perrin 2012 enregistrant une hausse de 14,5 %.

Les Super Toscans ont eux aussi enregistré de fortes hausses : le Masseto 2014 en tête avec +9,6 %, suivi du Tignanello 2016 (7,6 %), du Sassicaia 2015 (6,0 %), du Tignanello 2015 (5,1 %) et enfin de l’Ornellaia 2015 (4,2 %).

Si près de 75 % des vins de l’indice ont enregistré des hausses de prix, quelques-uns ont baissé. Parmi eux, citons le Brovia, Barolo Villero 2013, le Comte de Vogüé, Musigny Vv 2014 et l’Ornellaia 2013.